Click Here! BTCClicks.com Banner Flag Counter

mardi 4 mai 2010

SERIE DE SCANDALES AU SENEGAL : Le joug des Wade tombera, selon l’Afp


LE BENNO
En image l'association des forces du progrès (AFP)
A la lumière des innombrables scandales et des priorités qui ne sont pas prises en charge par le pouvoir en place, l’Afp pense que le joug des Wade tombera tôt ou tard.
« Au fil des semaines, le peuple grugé du 19 mars 2000 a de plus en plus de mal à contenir une colère sans cesse alimentée par des scandales où les échos des milliards lui parviennent. Celui des 20 milliards de la Sudatel n’est en fait que la pointe de l’iceberg. Le lièvre dévoilé courageusement par La Gazette se situe dans le prolongement de bien d’autres.

Les plus connus et pas forcément les plus nocifs pour l’économie nationale sont, par exemple, la fameuse mallette de Segura et les tractations obscures autour de Millicom. Quand des rumeurs de blanchiment d’argent sale s’en mêlent, la gravité de telles allégations est à mettre en rapport direct avec la sécurité des Sénégalais, au plan collectif comme au niveau individuel », note le Bureau politique de l’Afp qui s’est réuni ce lundi.

Selon les camarades de Moustapha Niasse, « le régime en place a montré à suffisance qu’il n’a que faire de telles considérations. Sa priorité est de se perpétuer quoiqu’il en coûte, dans une logique où l’affolement et la peur bleue empêchent toute lucidité qui pourrait conduire vers une sortie de crise. En effet, les Sénégalais se rappellent encore les mises en garde, plus que claires, d’un certain ministre conseiller qui assimilait la chute du régime des Wade à un droit d’entrée dans l’univers carcéral ».

Ayant exclu toute proximité avec les valeurs qui ont toujours servi de boussole aux Sénégalais, indifférents face au calvaire du peuple en proie à la pauvreté et à la lutte pour la survie, ils continuent, selon l’Afp, d’organiser des fêtes et de dérouler des priorités fantaisistes, sans daigner traiter les dossiers qui préoccupent les populations. « Le régime en place est l’expression la plus onéreuse de l’incompétence, parce qu’il pense avoir réglé les problèmes à partir du moment où ils créent des concepts et autres slogans, dans un exercice stérile de communication publique, aux fins d’anesthésie », soutient l’Afp qui jure que tôt ou tard « le joug des Wade tombera ».

Aucun commentaire: