Click Here! BTCClicks.com Banner Flag Counter

mardi 4 mai 2010

"Khalissou rewmi takhouma diouk" je veux un Etat de droit libre et prospère, les sénégalais en sont capable 2012 stop aux dérives de WADE Inch' Allah!


Moustapha Niasse, riche et prospère homme d'affaires

Moustapha Niasse n'est pas un simple ancien premier ministre. C'est un homme d'affaire avisé et prospère qui a « très tôt gagné les moyens de son indépendance financière »; commente un de ses amis. Dans le monde, il est le président de plusieurs conseils d'administration de sociétés industrielles. Ici, au Sénégal sa présence dans ITOC où il détient près de 5% du capital n'est plus un secret. Pendant longtemps, cette entreprise riche d'un chiffre d'affaires de plus de 300 milliards annuels (ce qui en fait la cinquième entreprise sénégalaise) était dans le viseur du pouvoir parce que Niasse y était impliqué et était même le PCA avant de céder le fauteuil.

Connu pour sa piété, Niasse avait fondé dans les années 80 une société d'assurances, Sosear El Manane qui n'a plus le même prestige d'antan. Mais la plus prestigieuse société de Niasse est sans doute Mac Industrie International. Ici, le leader de l'Alliance des forces de progrès dispose d'une bonne partie du capital financier et préside le conseil d'administration de cette grosse boîte qui est spécialisée dans l'exploration pétrolière. Mac Industrie est par exemple présent au Congo, ex Zaire. Mais ici des responsables politiques ont eu à dénoncer la double casquette que Niasse a longtemps entretenue sur place. Certains ont trouvé assez paradoxal qu'il soit l'envoyé spécial de l'ONU dans la zone et que dans le même temps sa société gagne des marchés sur place... N'empêche, cette multinationale qui a son siège à Toronto au Canada continue de rayonner dans le monde.

Ce qui donne à Niasse les moyens financiers de sa politique : il a fait disposer de l'AFP d'un siège ultrafonctionnel pour un loyer mensuel de 500 000 FCFA. Un de ses proches raconte : «Niasse dépense pas moins de 20 millions de francs CFA mensuellement au sein de l'AFP ». Le pouvoir en place a tout fait pour le casser, le priver de ses «ressources financières », mais il reste toujours en place. Ce qui lui donne une liberté de ton, sans pareille, au sein même de l'opposition. Les communiqués de l'AFP sont connus sur la place de Dakar pour «l'engagement et la tonalité » du discours. Bref, Moustapha Niasse s'est donné les moyens de sa politique.


Auteur: El malick seck

Aucun commentaire: